INFORMATION ⚠
Cette année, l’accès au festival est libre, dans la limite des places disponibles. Pass sanitaire requis pour accéder aux sites de programmation.Les ateliers de traduction sont gratuits mais sur inscription. Seuls les séances de cinéma, les concerts et les repas sont payants.

Maud Mabillard, lauréate du Prix de la traduction Inalco, entourée de Nathalie Carré (g.) et Marie Vrinat-Nikolov (dr.), membres du jury © Natacha Prudhomme pour Vo-Vf 

Pour la 1ère édition de son prix, l’Inalco a décerné et remis le Prix de la traduction 2019 à Maud Mabillard pour sa traduction du russe du roman de Gouzel IakhinaZouleikha ouvre les yeux, parue aux éditions Noir sur Blanc en 2017. Il lui a été remis dimanche 6 octobre, lors du festival Vo-Vf.

Le jury du Prix est composé de trois enseignants-chercheurs de l’Inalco :
Nathalie Carré, maître de conférence, spécialiste de la littérature et de l’édition africaine, traductrice littéraire
Marie Vrinat-Nikolov, professeur des universités, spécialiste de langue et littérature bulgares, traductrice littéraire
Timour Muhidine, maître de conférences, spécialiste de la littérature turque, écrivain et traducteur. Lire la suite…