Festival vo-vf , traduire le monde

 

Depuis 2013, le festival VoVf, traduire le monde se tient le premier week-end d’octobre. Unique en son genre, cette manifestation grand public invite à découvrir la littérature étrangère à travers la voix des traducteurs et multiplie les ouvertures sur les cultures et langues du monde. 

Fondé par la librairie Liragif et organisé par l’association VoVf, le festival est préparé toute l’année par une équipe de quatre passionnés, salariés de l’association VoVf, accompagnés par les deux libraires fondateurs. 

(Voir présentation de l’équipe en pj)

En 2020, le festival a été rebaptisé VoVf, traduire le monde, avec une programmation élargie à différents modes d’expression et diversifiée pour toucher tous les publics : littérature, BD, polars, théâtre, cinéma, repas, concert, lectures musicales, joute, marathon des langues, ateliers, doublage et sous-titrage, etc.

En 2021, le festival déploie ses actions toute l’année grâce à ses nouveaux partenaires, notamment en direction des jeunes (MJC d’Orsay et de Gif, Réseau des médiathèques, CROUS, ISIT)

Un festival unique

Vo-Vf, traduire le monde est la seule manifestation culturelle à proposer un rendez-vous annuel présentant la littérature mondiale sous un angle inédit en donnant la parole aux traducteurs, véritables voix du monde. Indispensables à la circulation des livres et des idées, les traducteurs sont souvent les meilleurs lecteurs et connaisseurs des œuvres qu’ils ont traduites, des langues et des cultures étrangères dont ils sont les passeurs. Souvent d’une grande érudition, généreux de leurs connaissances et heureux de rencontrer leurs lecteurs, ils sont les garants de rencontres de qualité.

Donner envie de lire

La lecture est le premier loisir des Français. Dans un marché des biens culturels qui pèse plus de milliards d’euros, le livre reste la première industrie culturelle, devant le cinéma et la musique. Les romans en langue étrangère représentent 41 % de l’ensemble des publications littéraires. Instrument de plaisir et d’évasion, la littérature aide aussi à comprendre l’autre, à partager, à communiquer.

Vo-Vf, traduire le monde veut donner envie de lire, mais surtout de lire « mieux » avec un regard éclairé, plus profond et nuancé sur notre monde globalisé au cœur duquel la traduction est un des grands enjeux culturels et sociétaux. 

S’ouvrir aux autres cultures 

Aujourd’hui plus que jamais, alors que les frontières se ferment les unes après les autres et que les replis sont manifestes, la circulation des livres incarne les valeurs d’ouverture au monde et d’accueil des voix venues d’ailleurs.  

Rouage indispensable pour franchir les barrières, traverser les frontières, le traducteur décrypte les mots, décode les langages, afin de porter la connaissance d’autres univers, d’autres cultures, d’autres histoires, ordinaires ou extraordinaires, singulières ou universelles, et faire de chacun de nous des citoyens d’un même monde, ouvert et respectueux.

Un festival pour tous

VoVf, traduire le monde est un festival gratuit qui s’adresse à tous. Nous souhaitons intéresser non seulement les spécialistes et les multilingues, mais aussi les amoureux de la littérature et les simples lecteurs, curieux de découvrir les livres parus sous un angle nouveau. Il entend créer, l’espace d’un week-end festif et chaleureux, musical et gourmand, des moments de partage et d’échanges autour de la littérature du monde. Désormais, ses actions se déploient toute l’année, notamment avec les MJC, médiathèques et le CROUS en direction des jeunes. .