Sika Fakambi

© Fondation Jan Michalski, Tonatiuh Ambrosetti

Sika Fakambi traduit des œuvres de poésie, fiction, théâtre, bande-dessinée. Elle a traduit Gail Jones (Australie), Andrew Zawacki (États-Unis), Maud Sulter (Écosse/Ghana), Kamau Brathwaite (Barbade), Warsan Shire (Somalie), Nii Ayikwei Parkes (Ghana), Zora Neale Hurston (États-Unis), Kofi Awoonor (Ghana), Sonia Sanchez (États-Unis), Igoni Barrett (Nigeria), Rebecca Elson (Canada), Zadie Smith (Grande-Bretagne), Rebecca Hall (États-Unis). Elle habite à Nantes, après avoir vécu à Ouidah, Cotonou, Paris, Dublin, Sydney, Montréal et Toronto.

Ses rendez-vous

Carte blanche à l’ATLF

Littératures étrangères : histoires de rencontres

 

avec Sika Fakambi, Sophie Aslanides, Laure Hinckel et Aurelie Roche

 

Samedi 1er octobre 2022

🕜 14h00

📍 Salle Saint Remi

 

Dernières parutions :
WAKE – L’histoire cachée des femmes meneuses de révoltes d’esclaves Rebecca Hall & Hugo Martínez | Traduit par Sika Fakambi « Sorcières » | Cambourakis, 17 août 2022
SIXTY LIGHTS – Gail Jones | Traduit par Sika Fakambi, Le Nouvel Attila, 14 janvier 2022
INDICES – six essais , Zadie Smith | Traduit par Sika Fakambi, Gallimard, 17 juin 2021
DINGO – Zadie Smith & Nick Laird | Traduit par Sika Fakambi, Gallimard Jeunesse , 15 avril 2021
DEVANT L’IMMENSE – Rebecca Elson | Traduit par Sika Fakambi, L’Arbre de Diane, 1er mars 2021
https://fr.wikipedia.org/wiki/Sika_Fakambi