Mathias ENARD

© Renaud Monfourny / Actes Sud

Figure majeure de la littérature française contemporaine, Mathias Énard a été couronné du prestigieux prix Goncourt en 2015 avec Boussole, un ouvrage plébiscité par la presse. Traducteur du farsi et de l’arabe vers le français, Mathias Énard a produit une œuvre riche et dense, marquée par son profond intérêt pour le Moyen-Orient ainsi que par ses nombreux voyages et séjours dans la région. Auteur maintes fois primé, Mathias Énard a notamment été lauréat du prix Candide (2008) et du prix du livre Inter (2009) pour Zone, du prix Goncourt des lycéens pour Parle-leur de batailles, de rois et d’éléphants (2010). En 2021, il s’est vu décerner le prix Ulysse pour l’ensemble de son œuvre.

Ses rendez-vous

Grand Entretien avec Mathias Enard

 

Dimanche 2 octobre 2022

🕜 17h30

📍 Chateau du Val Fleury 1

 

  • Le Banquet annuel de la Confrérie des fossoyeurs (Actes Sud, 2020)
  • Désir pour désir (Réunion des musées nationaux, 2018)
  • Dernière communication à la société proustienne de Barcelone (Inculte/Dernière Marge, 2016)
  • Boussole (Actes Sud, 2015)
  • Tout sera oublié, illustré par Pierre Marquès, (Actes Sud, 2013)
  • Rue des voleurs (Actes Sud, 2012)
  • L’Alcool et la Nostalgie (Inculte, février 2011)
  • Parle-leur de batailles, de rois et d’éléphants (Actes Sud, 2010) Prix Goncourt des lycéens
  • Zone (Actes Sud, 2008) Prix Décembre 2008, Prix du Livre Inter 2009
  • Bréviaire des artificiers, illustrations de Pierre Marquès (Verticales, 2007)
  • Remonter l’Orénoque (Actes Sud, 2005)
  • La Perfection du tir (Actes Sud, 2003) Prix des cinq continents de la francophonie, Prix Edmée de La Rochefoucauld
    En tant que traducteur :
  • Yasser Arafat m’a regardé et m’a souri : Journal d’un combattant, par Yussef Bazzi (Verticales, 2007)
  • Epître de la queue : Suivi de Douze séances salées de Mohammad Ibn Mansûr Al-Hilli (Verticales, 2004)