INFORMATION ⚠
Cette année, l’accès au festival est libre, dans la limite des places disponibles. Pass sanitaire requis pour accéder aux sites de programmation.Les ateliers de traduction sont gratuits mais sur inscription. Seuls les séances de cinéma, les concerts et les repas sont payants.

invité.e.s 2021

 Myriam Benarroch

Carnets de Mémoires coloniales d’Isabela Figueiredo

En présence de l’auteure qui accompagne la parution de son livre, préfacé par Elénora Miano en France, et des deux traductrices Myriam Benarroch, Nathalie Meyroune.

Animé par Marie-Madeleine Rigopoulos

 

Agrégée de Portugais, Myriam BENARROCH est auteur d’une thèse, soutenue en 2000 à l’Université de la Sorbonne Nouvelle : Des premiers dictionnaires (Jerónimo Cardoso) aux textes: l’apport lexical des arabismes dans la langue portugaise du XVIe siècle. Architecte DPLG, titulaire d’un DEA de Géographie urbaine et d’un DULCO d’Arabe littéral, elle est depuis 2001 Maîtresse de conférences à Sorbonne Université, où elle enseigne la Linguistique portugaise, la Linguistique romane et la Traduction.

Membre de l’équipe de recherche STIH (Sens Texte Informatique Histoire), sa spécialité est l’étymologie portugaise et romane. Elle est notamment rédactrice et réviseur au DÉRom (Dictionnaire Étymologique Roman) et au TLF-Étym (Programme de révision sélective des notices étymologiques du Trésor de la langue française informatisé). 

Traductrice du portugais et de l’espagnol, elle a notamment traduit du portugais des romans chez Actes Sud, Chandeigne et Gallimard et de l’espagnol des essais chez Verdier et au Cerf, ainsi que des articles des deux langues (cf. bibliographie des traductions).

 

Liste des traductions

Traductions de romans de langue portugaise 

  1. Filipa Melo (2004), Ceci est mon corps, Arles, Actes Sud.
  2. Pedro Garcia Rosado (2017), Mort sur le Tage, Paris, Chandeigne.
  3. Carlos Marcelo (2019), Captifs au Paradis, Paris, Gallimard.
  4. (Avec Nathalie Meyroune) Pedro Garcia Rosado (2020), Le Club de Macao, Paris, Chandeigne.

 

Traductions de l’espagnol (essais)

Victor Farias (1987), Heidegger et le Nazisme, Paris, Verdier.

Ron Barkaï (dir.) (1994), Chrétiens, musulmans et juifs dans l’Espagne médiévale. De la convergence à l’expulsion, Paris, éditions du Cerf. Traduction de quatre textes : 1) A. C. Lopez, « Vie et œuvre du fameux polygraphe de Cordoue, ‘Arīb ibn Sa’īd (Xe siècle) », 77-101 ; 2) A. Sáenz-Badillos/J. Targarona Borrás, « Shemuel ha-Nagid, un poète juif dans la vie politique musulmane du XIe siècle », 135-180 ; 3) R. Barkaï, « Les trois cultures ibériques entre dialogue et polémique », 227-251 ; 4) B. Vincent/A. Dominguez Ortiz, « La tragédie se répète : le bannissement des Morisques », 301-333.

Traductions d’articles ou de chapitres d’ouvrages

Jorge Dias Herrera (1995, de l’espagnol), « Les Tentations de Don Antonio », Vericuetos (revue littéraire bilingue français-espagnol), n°11, Paris.

Sebastião Salgado (1997), Terra, Paris, La Martinière. Traduction de l’introduction de José Saramago, et de trois poèmes de Chico Buarque.

Brasil Legal (1999) sous-titrage de film, BB COM, FIPA (Festival  International des Programmes Audio-visuels).

Vera d’Horta (2000), Lasar Segall, Nouveau Monde, Paris, Adam Biro/MAHJ. Traduction de « Le cœur plongé dans la terre. L’art brésilien de Lasar Segall, ‘écho de l’humanité’ ».

Damião de Góis (2004), Lisbonne avant le Tremblement de Terre, Paris, Chandeigne. Traduction de « Situation et aspect de la ville  de Lisbonne par le chevalier portugais Damião de Góis (1554) ». 

E.N.A. (2004), Euro-Brésil 2000: assistance à la modernisation de l’Etat brésilien, Paris.

Fernando Giobellina Brumana (2008) : « Une ethnographie ratée. Le Modernisme brésilien, le Département de la Culture de São Paulo et la Missão de Pesquisas Folclóricas (1938)», Gradhiva 7, Paris.

José Arthur Gianotti (2009) : « La vraie beauté du faux », Books 2.

Ariane Witkowski (2013), Brésil : lire, écouter. Essais sur la littérature & la musique, Paris, Chandeigne. Traduction de la préface et de trois textes.

 

 

LIEU : 

Château du Val Fleury

2 e Etage

5, allée du Val Fleury 91190 Gif-sur-Yvette

>> Plan Google map

DATE : 

Dimanche 03 Octobre

🕒 HEURE

14h30 – 15h30

 

FESTIVAL VO-VF

✉ Email :

contact@festivalvo-vf.com

🌐 Site Web