Dmitri Bornikov

© Igor Kov

Né en 1968 en Russie, à Samara, où je fais des études de médecine. Je pars ensuite vers le cercle polaire pour mon service militaire. Et c’est en Yakoutie que je commence à écrire.
Après mon service militaire – j’abandonne la médecine, ou c’est elle qui m’abandonne, mais on se quitte à l’amiable. J’entre à l’université, où j’entame des études littéraires. En parallèle, pour survivre – j’exerce plusieurs petits boulots. Infirmier dans une maternité, bruiteur à la radio, professeur de danse dans une maison de redressement, cuisinier sur un bateau de la Volga, et bien d’autres…

 

« Purgatoire » (Spiachtchaïa krassavitsa), de Dmitri Bortnikov, traduit du russe par Julie Bouvard, Noir sur blanc, 288 p. 06/01/2022

Ses rendez-vous

Rencontre autour du livre « Purgatoire »

de Dmitri Bortnikov

 

en compagnie de sa traductrice Julie Bouvard

rencontre animée par Camille Thomine

 

Samedi 1er octobre s 2022

🕜 16h00

📍 Chateau du Val Fleury 1