Diane de Selliers

© Constance Proux.

Diane de Selliers est née en 1955 à Bruxelles en Belgique. Après des études de journalisme à l’Université libre de Bruxelles, elle commence son activité d’éditrice à Paris en 1980 aux éditions Claude Tchou. Pendant quelque années elle mène sa petite structure d’édition (qui publie notamment Le Paris des tout-petits et Tous les sports à Paris) tout en travaillant pour d’autres éditeurs : elle est éditrice de littérature générale chez Hatier de 1984 à 1987 et éditrice en charge du développement international aux éditions Duculot (l’éditeur du célèbre Bon usage de Maurice Grevisse) de 1987 à 1992.

Femme libre de ses choix et de sa création, elle fonde sa maison en 1992 et se consacre dès lors exclusivement à ses propres créations avec comme objectif de réaliser peu d’ouvrages mais bien, et des livres qui restent : une collection qui deviendra « Les grands textes de la littérature illustrés par les plus grands peintres ». Le premier ouvrage, les Fables de La Fontaine illustrées par Jean-Baptiste Oudry, remporte un vif succès, suivi par d’autres : les Contes de La Fontaine illustrés par Fragonard en 1994 et La Divine Comédie de Dante illustrée par Botticelli en 1996. Ces triomphes éditoriaux incitent Diane de Selliers à poursuivre l’aventure : le catalogue s’enrichit au rythme d’une nouveauté par an, une œuvre d’excellence, de précision, de sens, fruit d’une réflexion et de recherches approfondies. De l’idée au livre imprimé, plusieurs années s’écoulent, dix pour les plus exigeants. En 2020, Diane de Selliers raconte dans son livre Et ainsi le désir me mène son parcours singulier, hors du temps, qui défie le monde de l’édition.
Pour fêter les trente ans de sa maison d’édition, Diane de Selliers publie L’Épopée de Gilgamesh illustrée par l’art mésopotamien photographié par Jean-Christophe Ballot. Ce livre qui orchestre la rencontre entre la plus ancienne œuvre littéraire de l’humanité et les œuvres mésopotamiennes la mène jusqu’en Irak. Sur les traces de Gilgamesh et d’Enkidu, Diane de Selliers, accompagnée du photographe Jean-Christophe Ballot, s’est rendue sur les sites millénaires d’Uruk, d’Ur, de Nippur ou encore de Babylone. Elle y a puisé une atmosphère, une émotion, une intemporalité que Jean-Christophe Ballot a immortalisées dans ses clichés. Un voyage au commencement de la littérature et des écritures. Ces trente ans marquent une étape à partir de laquelle Diane de Selliers souhaite ouvrir son catalogue
à de nouveaux horizons pour toujours surprendre, faire rêver, émerveiller.

Ses rendez-vous

Diane de Selliers, la haute couture de l’édition

L’Épopée de Gilgamesh

 

Avec Diane de Selliers et Leili Anvar

 

Samedi 01 octobre 2022

🕜 12h00

📍 Chateau du Val Fleury 1

Toutes les rencontres sont en accès libre et gratuites durant les deux jours du festival. Sauf les projections au cinéma le CENTRAL et la soirée brésilienne. La soirée d'inauguration, les ateliers de traduction, les spectacles et ateliers jeunesse sont gratuits, sur réservation.

Propulsé par HelloAsso

You have Successfully Subscribed!