Brune Seban

©Photo Sébastien Calvet/Les Jours.

Née en France d’une mère française et d’un père italien, Brune Seban a sans cesse navigué entre les deux pays. Elle a étudié la littérature, la linguistique et la traductologie à Paris puis à Rome, où elle allait pour une année d’Erasmus mais où elle a fini par vivre dix ans. Elle y a cumulé, comme toute une génération, de nombreux emplois (serveuse, assistante de français, prof de théâtre…) en même temps que des traductions, notamment pour la télévision (National geographic Channel) et le cinéma (traduction de sous-titres de longs métrages et documentaires pour les festivals de Cannes, Venise, Annecy, Villerupt, Nyon, Locarno et traduction de scénarios).

Après avoir participé à « la Fabrique des traducteurs », programme de professionnalisation de traductrices et traducteurs littéraires promu par Atlas, elle a commencé à traduire les bandes dessinées de Zerocalcare pour la maison d’édition Cambourakis.

Ses rendez-vous

BD du monde

avec Brune Seban
Dominique Nédellec et
Jean-Baptiste Coursaud

 

 

Samedi 1er octobre 2022

🕜 14h00

📍 Salle Teilhard de Chardin

Bibliographie

Traductions de bandes dessinées de Zerocalcare pour les éditions Cambourakis :
Kobane Calling, 2016, Imbroglio, 2017, Oublie mon nom, 2018, 12 heures plus tard,
2018, Au-delà des décombres, 2019 Au-delà des décombres – Six mois plus tard,
2019, La prophétie du tatou – version augmentée, 2020, Un poulpe à la gorge, 2021, Le père Noël est mort (à paraître en Novembre 2022), No sleep till Shengall (à paraître en janvier 2022).

Quelques longs métrages sous-titrés : Questioni di cuore, Francesca Archibugi,
Vincere, Marco Bellocchio, Il fuoco e la cenere, Francesco Citto Maselli, Fortapàsc,
Marco Risi, Noi credevamo, Mario Martone, La nostra vita, Daniele Luchetti, Happy
Family, Gabriele Salvatores, La pecora nera, Ascanio Celestini, Corpo Celeste, Alice
Rohrwacher, Quando la notte, Cristina Comencini, Reality, Matteo Garrone, Io sono
Li, Andrea Segre, Mimi metallurgico ferito nell’onore, Lina Wertmüller, Il Giovane
Favoloso, Mario Martone, Mamma Roma, Pier Paolo Pasolini, Caro Michele, Mario
Monicelli, Brancaleone alle crociate, Mario Monicelli, Appunti su un fatto di cronaca,Luchino Visconti

Toutes les rencontres sont en accès libre et gratuites durant les deux jours du festival. Sauf les projections au cinéma le CENTRAL et la soirée brésilienne. La soirée d'inauguration, les ateliers de traduction, les spectacles et ateliers jeunesse sont gratuits, sur réservation.

Propulsé par HelloAsso

You have Successfully Subscribed!