RENCONTRE
le samedi 6 octobre de 16h à 17h, salle de l’Orangerie

André Markowicz a passé ses premières années en Russie. Il a traduit l’intégralité des œuvres de fiction de Dostoïevski, Eugène Onéguine de Pouchkine, le théâtre complet de Gogol, de Lermontov, de nombreuses pièces de Shakespeare et des poèmes.

Il écrit aussi des poèmes souvent tramés sur des fragments de textes qu’il traduit. Ses chroniques sur Facebook sont suivies par des milliers de lecteurs et il les rassemble sous le titre de Partages (Editions Inculte).