INFORMATION ⚠
Cette année, l’accès au festival est libre, dans la limite des places disponibles. Pass sanitaire requis pour accéder aux sites de programmation.Les ateliers de traduction sont gratuits mais sur inscription. Seuls les séances de cinéma, les concerts et les repas sont payants.

invité.e.s 2021

Thomas B. Reverdy

©David Ignaszewski / Flammarion

« Transmettre et créer », Cécile Ladjali et ses invités

avec Thomas B. Reverdy et David Fajolles, président de la Fondation Robert de Sorbon sur George Steiner (Lectures), le programme Baudelaire, Shakespeare,

Animée par Salomé Kiner

Récompensé par le Prix Joseph Kessel et par le Prix du roman de la SGDL pour Évaporés, Thomas B. Reverdy s’est imposé en cinq ouvrages comme l’un des auteurs français les plus talentueux de sa génération.
Cet agrégé de lettres modernes, marqué par la lecture d’Antonin Artaud, signait avec ses trois premiers romans (La montée des eauxLe ciel pour mémoire et Les derniers feux) une sorte de cycle poétique d’inspiration autobiographique, sur le souvenir, l’amitié, le deuil. Ils constituent des « Bilungsroman » (romans de formation) qui racontent les errances du souvenir, les amis avec qui ont essaye de tout oublier, de faire la fête en luttant pour que l’enfance ne passe pas, dans un présent qui se fissure, où se multiplient les disparitions et les petites trahisons de la mémoire. Les derniers feux ont obtenu, en 2008, le Prix Valery Larbaud.

Les évaporés tient à la fois du polar et du roman d’amour, dans un Japon contemporain en crise, post-Fukushima, dont l’écrivain dresse le portrait tourmenté. « Évaporé », c’est le terme employé par les Japonais pour désigner ceux qui disparaissent du jour au lendemain, sans laisser d’adresse. C’est le cas de Kaze, homme entre deux âges ; sa fille, Yukiko, décide de partir à sa recherche, accompagné d’un ancien amant, Richard B. qui pense bien la reconquérir en l’aidant à retrouver son père.

Il était une ville (Flammarion 2016), dont l’action est située dans la ville de Detroit, Michigan, en proie à la faillite du système bancaire, remporte le Prix des librairies. Thomas B. Reverdy nous emmène dans une ville mythique des États-Unis devenue fantôme et met en scène des vies d’aujourd’hui, dans un monde que la crise a voué à l’abandon. Avec une poésie et une sensibilité rares, il nous raconte ce qu’est l’amour au temps des catastrophes.

En 2017, il signe, en compagnie de l’historien Sylvain Venayre, Le jardin des colonies chez Flammarion. Sous la forme d’une promenade dans un jardin en bordure du bois de Vincennes, ils entamment une réflexion conjointe, sous la forme romanesque, sur le passé colonial de la France.

Récompensé du prix Interallié 2018, son nouveau roman L’Hiver du mécontentement prend racine à une période où souffle un vent de révolte en Grande-Bretagne. Lors de ce fameux hiver de 1978-1979, nous suivons l’histoire de Candice, jeune comédienne habituée aux petits boulots, qui tente, tant bien que mal, d’évoluer dans un monde instable. Par le truchement de cette héroïne, l’auteur lève le voile sur une période cruciale de l’Histoire, qui va marquer le basculement idéologique d’une société, d’un siècle. Brillant écho à notre actualité, et à l’énergie de la jeunesse, il signe une œuvre résolument libre et moderne.


Bibliographie :

  • L’Hiver du mécontentement (Flammarion, 2018)
  • Jardin des colonies (Flammarion, 2017)
  • Il était une ville (Flammarion, 2015)
  • Les Évaporés (Flammarion, 2013)
  • L’Envers du monde (Seuil, 2010)
  • Le Lycée de nos Rêves (Hachette Littérature, 2008), avec Cyril Delhay
  • Les Derniers Feux (Seuil, 2008)
  • Le Ciel pour mémoire (Seuil, 2005)
  • La Montée des eaux (Seuil, 2003) ; réédité aux éditions Points, 2010

LIEU : 

Château du Val Fleury

1 er Etage

5, allée du Val Fleury 91190 Gif-sur-Yvette

>> Plan Google map

DATE : 

Samedi 02 Octobre

🕒 HEURE

17h30 – 18h45

FESTIVAL VO-VF

✉ Email :

contact@festivalvo-vf.com

✆ Téléphone :

06 59 98 42 07

🌐 Site Web