Nasim Vahabi

Écrivaine franco-iranienne

Nasim Vahabi
© Nasim Vahabi

 

Nasim Vahabi, traduit du persan par l’autrice (Tropismes, 2022)

Je ne suis pas un roman
Nasim Vahabi,
traduit du persan par l’autrice (Tropismes, 2022)

Au festival

Femme, vie, liberté : face à la censure en Iran
Dimanche 6 octobre, 15h

Cinéma

Séance dédicace à 17h30

Librairie éphémère

 

Biographie

Née à Téhéran, Nasim Vahabi a fait ses études de lettres modernes et classiques persanes à Téhéran.

Autrice bilingue et docteure en littérature comparée, elle a à son actif plusieurs ouvrages (roman, recueil de nouvelles, et essai) dont certains ont été publiés en Iran et ont reçu des prix littéraires nationaux. Trois de ses romans sont pourtant interdits de publication dans son pays. Elle est la coordinatrice d’Amours persanes – Anthologie de nouvelles iraniennes contemporaines (Gallimard, 2021), elle en a également rédigé l’introduction et l’une de ses nouvelles y figure.

Son dernier roman, Je ne suis pas un roman, traduit du persan par elle-même, (Tropismes éditions, 2022) a remporté le prix littéraire des étudiants de Sciences Po.
Certaines de ses nouvelles sont traduites en anglais, comme par exemple A Triangle with Four sides publiée en avril 2024 par Asyptote Journal.

Prix

  • Prix littéraire des étudiants de Sciences Po – 2022 – Je ne suis pas un roman
  • Prix littéraire Mehregan – 2019 – Billet retour
  • Prix littéraire Hafteghilm – 2017 – Mémoires d’un menteur
  • Prix littéraire Mehregan – 2017 – Mémoires d’un menteur

Bibliographie

  • La Périphérie d’une tragédie, traduit du persan par l’autrice (à paraître en 2025)
  • La Chouette et le jardin, Panorama de la littérature iranienne en France (2024)
  • Correspondances avec Mikhaïl Chichkine, revue Kometa, n°2, février 2024
  • Je ne suis pas un roman, traduit du persan par l’autrice (Tropismes, 2022)
  • Amours persanes, Anthologie de nouvelles iraniennes contemporaines (Gallimard, 2021)
  • Décagone (roman en langue persane, Téhéran) (Markaz, 2020) (publication bloquée à cause de la censure)
  • Billet retour (roman en langue persane, Téhéran) (Markaz, 2019)
  • Mémoires d’un menteur (nouvelles en langue persane, Téhéran) (Markaz, 2017)
  • Mes je me souviens (nouvelles en langue persane) (Naakojaa, 2013)
  • Les écrits des enfants de la guerre – des Pays-bas à l’Iran, en passant par la Bosnie et l’Irlande (Éditions universitaires européennes, 2010)
  • Contribution à la préparation du dossier spécial de La Nouvelle Revue française, NRF- n°568 dédié à la littérature iranienne, (rédaction d’un article, et contribution à la traduction de nouvelles) (Gallimard, 2004)