INFORMATION ⚠
Cette année, l’accès au festival est libre, dans la limite des places disponibles. Pass sanitaire requis pour accéder aux sites de programmation.Les ateliers de traduction sont gratuits mais sur inscription. Seuls les séances de cinéma, les concerts et les repas sont payants.

Du 11 mars au 10 avril 2019, cinq spectacles autour de textes traduits du russe au Théâtre Gérard Philipe dans le cadre d’une manifestation intitulée Une invitation à André Markowicz avec :

  • En se couchant, il a raté son lit, d’après des textes de Daniil Kharms, traduction d’André Markowicz, mise en scène de Lilo Baur et Jean-Yves Ruf.
  • Lectures de pièces de théâtre inédites ou mal connues, avec des textes d’Alexandre Blok et Léonid Andréïev.
  • Onéguine, d’après le texte d’Alexandre Pouchkine, traduction d’André Markowicz, mise en scène de Jean Bellorini.
  • Le dernier départ, poème de Guennadi Aïgui, traduction d’André Markowicz, musique de Béla Bartok interprétée au violoncelle par Sonia Wieder-Atherton.
  • Avril, textes de Françoise Morvan, chansons populaires bretonnes et improvisations à la contrebasse par Annie Ebrel et Hélène Labarrière, poèmes de Boris Pasternak dits et traduits par André Markowicz.

En attendant de retrouvé André Markowicz à la 7e édition du festival Vo-Vf, vous pouvez réécouter son intervention lors de la précédente édition, avec Françoise Morvan et Annie Ebrel autour des chants bretons (2018), sur Eugène Onéguine (2017) sur le soundcloud du festival