Rencontre Cuisiner les nuages avec Ryoko Sekiguchi le dimanche 6 octobre à 13h, salle Teilhard de Chardin

Après un CAP Cuisine obtenu en 1980, Stéphane Lagorce a travaillé dans différentes grandes maisons (Le Chiberta à Paris, La barrière Poquelin, Le Relais à New-York…), en 1984, Pierre Cardin le sollicite pour prendre la tête du premier Maxim’s ouvert à Pékin. Une expérience inouïe et une « parenthèse enchantée » que Stéphane Lagorce raconte avec humour et talent dans « Cuisine, Marxisme et autres fantaisies » (Editions L’Epure). A son retour, il reprend ses études et devient ingénieur en sciences de l’aliment ; il enseigne désormais à Agroparistech, a publié de nombreux ouvrages culinaires et vient de fonder sa maison d’édition Homo Habilis, premier ouvrage paru Le grand Précis des vins naturels.