TABLE RONDE SF FÉMINISTE
samedi 6 octobre à 16h, salle au 1e étage du château du Val Fleury

Simon Kroeger fait timidement ses premiers pas dans le monde de la traduction littéraire avec son premier ouvrage, Le Roman de Jeanne de Lidia Yuknavitch (Denoël 2018), à l’issue d’une formation à l’université Paris Diderot. Il vient également d’achever la traduction en français d’un recueil de proverbes arméniens commentés en anglais (Arod Books, à paraître), avec la collaboration de l’auteure Dora Sakayan. En attendant de pouvoir se consacrer entièrement à la traduction littéraire, il continue de travailler comme traducteur « pragmatique », activité qu’il exerce depuis maintenant une dizaine d’années pour des entreprises et institutions diverses, du Parlement européen à un armateur triestin en passant par un fabricant de soupes bio.

Né en 1982 en Californie, Simon Kroeger a grandi en France dans un foyer bilingue et biculturel, puis appris la traduction à Bruxelles avant de profiter de la liberté géographique permise par son métier pour explorer différentes régions d’Europe et d’Amérique du Nord. Il vit et travaille actuellement dans la paisible vallée de Shenandoah, dans l’ouest de la Virginie.