RENCONTRE
« Langues de presque personne », avec le festival Ent’Revue, samedi 6 octobre à 14h, salle de l’Orangerie

Monika Próchniewicz, née en 1979 à Zelechów en Pologne, vit à Paris.

Après des études de littérature comparée et de traduction franco-polonaise à l’ESIT (Ecole Supérieure d’interprètes et de traducteurs), elle se consacre à la traduction littéraire. De 2012 à 2014, elle a fait partie de la première promotion de l’ETL (École de traduction littéraire), dirigée par Olivier Mannoni.

Elle est conservatrice à la Bibliothèque nationale de France

En 2006, elle fonde avec Sarah Cillaire et Karine Samardzjia la revue en ligne de traduction littéraire Retors (www.retors.net).