Photo © Nutan Photography

Rencontre autour de Gloria Steinem et Marie Catherine Bateson, samedi 5 octobre de 12h à 13h, salle Saint Rémy

Américaniste de formation, Mona de Pracontal a traduit de nombreux auteurs américains : Kaye Gibbons, Howard Norman, Mary Woronov, Hannah Tinti, William Burroughs, Ed Mc Bain, Donald Westlake, Lawrence Block ; Frank Baum, Michael Hoeye et Rick Riordan en « Jeunesse », ainsi que plusieurs Anglais : Hanif Kureishi, Diane Evans, Penelope Lively, Eva Ibbotson, Melvin Burgess, étendant peu à peu sa pratique à diverses anglophonies, notamment celles du pays de Galles (Cynan Jones), du Nigeria (Chimamanda Ngozi Adichie), du Canada et, plus récemment, de l’Irlande.

Sa traduction de L’Autre Moitié du Soleil, de C.N. Adichie, lui a valu le Prix Baudelaire en 2009.

Mona de Pracontal aime « danser ce pas de deux qui emporte texte et traducteur, où mes mots tantôt se placent d’emblée dans les empreintes de l’auteur, tantôt errent, tâtonnent, buttent et pirouettent, pour enfin marcher de pair avec les siens ». Aussi, « ce fut d’une démarche ferme et féministe que j’ai parcouru les essais de Gloria Steinem, Actions Scandaleuses et Rébellions du Quotidien, en cadence avec mes camarades en co-traduction« .