TABLE RONDE
sur la Science fiction féministe le samedi 6 octobre à 16h au 1e étage du château du Val Fleury

Marie de Prémonville est traductrice littéraire depuis 1996 et a traduit à ce jour près de soixante-dix romans pour plusieurs grandes maisons d’édition. De 2003 à 2006, elle a été en charge du cycle de La Tour Sombre, de Stephen King, pour les éditions J’ai Lu. Depuis sa rencontre en 2007 avec Robert Goolrick, elle a traduit ses cinq romans pour les éditions Anne Carrière, dont Féroces, Arrive un vagabond (Grand Prix des Lectrices de Elle 2013), La Chute des princes (Prix Fitzgerald 2015) et Après l’incendie (2017). Parmi les romans sur lesquels elle a travaillé, certains l’ont durablement marquée, parmi lesquels Et nous ne vieillirons jamais, de Jennie Melamed (auteure invitée au Festival America 2018). En 2009, Marie de Prémonville a publié aux éditions Anne Carrière son premier roman, Les Matins courts, sélectionné pour le Prix du Roman Marie-Claire, le Prix du Style et le Prix Handilivre. Elle a depuis publié plusieurs ouvrages pour la jeunesse et un deuxième roman est actuellement en cours d’écriture. Marie de Prémonville est maman d’une petite fille et vit à Paris.