Le 2 octobre, pour les étudiants de L’ISIT,un atelier de traduction et une rencontre avec Julia Azaretto, traductrice de l’espagnol.

Née à Buenos Aires en 1980, Julia Azaretto s’installe en France à l’âge de vingt ans pour faire des études de philosophie et, plus tard, de traduction littéraire. En 2011, elle participe à La Fabrique des traducteurs, atelier français-espagnol, organisée par ATLAS. 

Elle a traduit en espagnol La Lengua de las humaredas du poète Pierre-Albert Jourdan, recueil de fragments publié en 2008 chez Gog y Magog ; Anacaona de Jean Métellus, pièce de théâtre écrite en vers, publiée aux éditions de l’Amandier ; et, récemment, Contra las bestias de Jacques Rebotier. Vers le français, elle a traduit Les Corps de l’été (Meet-Verdier, 2012) de Martín Felipe Castagnet, et le recueil de poèmes de Pedro Mairal, Supermarket Spring, publié en 2017 à l’Atelier du tilde.