Dans cet entretien avec Anne Segal, Hubert Haddad revient sur la fondation de la revue Apulée, il explique : « Notre objectif est un engagement allègre pour la liberté, toutes les libertés, tous sur la même lancée, la même aspiration libertaire, que nous soyons d’Alger, d’Istanbul, de Montréal, Bruxelles, Kinshasa, Kigali ou Tunis, avec au cœur la passion d’écrire, d’enquêter, de transmettre, de traduire ». Paru sur le site de Télérama.

A paraître fin août chez Zulma, un roman intitulé Un monstre et un chaos.

Rencontre le samedi 5 octobre de 14h à 15h, avec Yahia Belaskri et Johary Ravaloson, salle haute de la paroisse.