INFORMATION ⚠
Cette année, l’accès au festival est libre, dans la limite des places disponibles. Pass sanitaire requis pour accéder aux sites de programmation.Les ateliers de traduction sont gratuits mais sur inscription. Seuls les séances de cinéma, les concerts et les repas sont payants.

Journaliste de formation, Emmanuelle Tardif traduit du néerlandais au français depuis une quinzaine d’années. Elle a longtemps pratiqué la traduction « technique », en particulier dans le domaine de l’art, avant de se consacrer principalement à la littérature.

Débâcle, de Lize Spit (2018, Actes Sud), est sa deuxième traduction après Quatuor d’Anna Enquist (2016, Actes Sud). Elle a également traduit quelques documents de Stefan Hertmans ainsi qu’une de ses œuvres pour le théâtre, le monologue Antigone à Molenbeek (à paraître aux éditions du Castor Astral).

RENCONTRE
« Traduire l’adolescence », samedi 6 octobre à 14h, salle 2e étage du Château du Val-Fleury