Rencontre avec Béatrice Machet autour de la littérature amérindienne

Dimanche 6 octobre de 10h30 à 11h30, salle Teilhard de Chardin, animée par Jacques Fournier

Béatrice Machet  est la traductrice de plus de trente auteurs contemporains Indiens d’Amérique du nord avec trois anthologies à son actif, et de nombreux dossiers sur la littérature des Indiens d’Amérique du nord publiés dans les magazines et revues de poésie (Triages, La toile de l’Un, Poésie et poétique, Place au sens, Phoenix, Parterre Verbal, L’Intranquille, Commentaire,  etc). Elle anime une rubrique sur Recours au poème (plus de 20 articles consacrés à la poésie des « Native American ». Elle est considérée comme une «spécialiste» de la littérature amérindienne actuelle et donne des conférences à ce sujet.

Derniers livres traduits : Cartographie Cherokee de Diane Glancy aux éditions de l’Attente ; Autoportrait aux siècles souillés  de Michael Wasson, poète d’origine Nimíipuu ou Nez-percé, éditions des Lisières ; Au-delà du chagrin, éditions Wallâda, 12 poètes femmes incarnant l’esprit de résistance des Indiens d’Amérique du nord. A sortir aux éditions Isabelle Sauvage en automne 2019 : Whereas-Attendu que de Layli Long Soldier, Sioux Oglala ; en 2020 : 1000 chevaux embarqués  de Erika Wurth, Apache-Chickasaw). 

Elle est l’auteure de 14 recueils et plaquettes de poésie en français, et de trois en anglais, ainsi que de nombreux livres d’artistes.

Son travail poétique commencé au début des années 80 n’a cessé de se rapprocher de la poésie performative, avec un intérêt grandissant pour la poésie orale et sonore. D’abord proche des milieux de la danse contemporaine, elle a collaboré avec des artistes de toutes les disciplines, danseurs et chorégraphes pour lesquels elle a écrit, peintres, musiciens et compositeurs qui ont écrit pour elle, conteurs, vidéastes, etc. Elle s’amuse à fabriquer des livres objets, pratique un style de vie plutôt nomade, ses trois pôles fixes étant le Var, Lyon et les Etats-Unis.

Elle a enseigné le Creative Writing à l’université de Macao en Chine, intervient en milieux scolaires et universitaires y compris en anglais, en milieu carcéral, anime des master classes, des ateliers d’écriture, donne des conférences.

Ses derniers livres sont Tirage(s) de Tête(s) aux éditions Les Lieux Dits (collection Le loup bleu), février 2019; DER de DRE aux éditions Voix, 2017 ; Du dernier souffle aux éditions du Frau, 2017 ; Salse sans pareille au petit véhicule, 2016 et For Unity ainsi que Crypto chez ASM Press en 2015 et 2019. Traduite en Albanais, Roumain, Bulgare, Chinois, Espagnol, Néerlandais… Elle participe au collectif Ecrits/Studio depuis l’automne 2016. Elle est réalisatrice et animatrice d’une émission de radio mensuelle consacrée à la poésie contemporaine (sur radio Agora à Grasse, Alpes-Maritimes, podcasts à télécharger : les mots d’azur).